Iodum

$29.95

Catégorie :

Description

L’iode est le remède pour la glande thyroïde surtout chez les sujets maigres. De source alcaline il contribue à baisser le taux d’acidité, il est ainsi employé comme antiseptique.

IODUM:

Bouche: Ulcères, aphtes. Gencives rouges et saignantes. Salivation abondante. Mauvaise haleine. Tendance ulcérative due à un taux d’acidité trop élevé.

Catharres:  Catharres des muqueuses avec sécrétions très irritantes. Coryza chronique avec éternuements et écoulement abondant, aqueux et irritant. Leucorrhée aqueuse abondante, très irritante. Gonflement oedémateux des grandes lèvres. Albuminurie. Surdité catarrhale chronique.

Lymphe: Engorgement induré et hypertrophié des: Ganglions lymphatiques. Amygdales. Végétations adénoïdes. Douleurs ovariennes ou testiculaires. Glandes mammaires 9nodosités dures). Glandes salivaires (hyper salivation). Pancréas (diarrhée grasse et blanchâtre).

Maux de gorge: Irritation inflammatoire aiguë du larynx avec douleur déchirante.

Système nerveux: Agitation. Nervosité, Inquiétudes. Toujours agités et préoccupés. Atonie mentale et de la fatigue. Toujours faim et trop chaud.

Système tégumentaire: Une déficience en iode entraîne un dessèchement de la peau, la chute des cheveux.

Thyroïde: Hyperthyroïdie (maladie de Basedow). Tendance à perdre du poids, malgré un bon appétit. Transpiration exagérée au moindre effort. Tremblement. Tachycardie avec palpitations.

Toux: Toux sèche, croupale, sifflante et suffocante. Asthme précédé d’un coryza.

POSOLOGIE: 15 gouttes sous la langue 3 fois par jour ou selon le besoin.

NOTRE HOMOÉPATHIE EST DANS UNE BASE D’EAU SALINE

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Iodum”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *